Le mot du maire

Le mot du Maire

    Bonjour à toutes et à tous.

 Qui aurait pu prétendre il y a deux ans, que le Covid 19 ferait encore la une de l’actualité en cette fin d’année 2021. Hélas, après plusieurs vagues plus ou moins importantes, la situation reste toujours difficile et compliquée pour les populations. Les gestes barrière et les vaccins prouvent leurs efficacités, mais on n’éradique pas une pandémie qui se veut mondiale en quelques mois et j’oserais même avancer quelques années. Après notre mobilisation et nos comportements, nous ne pouvons nous en remettre qu’aux autorités sanitaires et aux chercheurs. Bien sûr les moyens de protection vont évoluer aux rythmes des variants et de la traçabilité de ce virus, mais le chemin reste encore long et il nous faudra sûrement accepter de nouvelles mesures, contraintes, et vivre avec. Armons-nous de courage et de volonté, le temps fera le reste.

    Malgré ce contexte, la terre continue de tourner et Mervent aussi. Les projets lancés en ce début de mandat, vont bon train. Nous commençons à vendre les premières parcelles du Village du Moulin et déjà plusieurs permis de construire sont déposés. La deuxième tranche de viabilisation s’effectuera lorsque la plupart des habitations sera réalisée, afin de ne pas détériorer les derniers aménagements.

    Les constructions et rénovations du centre bourg suivent également le timing prévu. La météo aidant, aucun retard n’est annoncé pour l’instant, seules quelques livraisons de matériaux se font attendre. Ce nouvel ensemble de constructions va permettre de réorganiser et développer les différentes structures au cœur du village. Je ne peux pas aborder ce chapitre sans parler de notre supérette, pôle principal de l’attractivité du bourg. Depuis plus de dix ans Jacky et ses collaborateurs ont su apporter un dynamisme et un service hors pair aux habitants et aux associations de Mervent ainsi qu’aux touristes venus nous visiter. Malgré leurs investissements, la situation compliquée de ces derniers temps et les propositions de rachat de son fonds de commerce ainsi que la reprise du personnel ont incité Jacky à se réorienter pour son avenir. En relation avec la Coop-Atlantique, la municipalité (propriétaire des lieux) étudie la reprise de cet établissement et l’installation d’un nouveau gérant. Nous l’espérons tous. Cette nouvelle organisation va permettre la continuité de ce service indispensable à la vitalité d’une commune et son développement. Une fermeture de quelques semaines est annoncée pour la mise en place de cette nouvelle enseigne, mais très bientôt nous retrouverons notre supérette et son personnel. Encore merci à Jacky pour toute l’énergie déployée tout au long de ces années, que nos vœux de réussite l’accompagnent, ainsi qu’au nouveau gérant à qui nous souhaiterons la bienvenue.

    Malgré ce contexte particulier, la saison touristique fut relativement positive, la mise en place du passe sanitaire a ralenti la fréquentation des différents sites, mais l’arrière-saison fut meilleure avec une météo plus que favorable. Là encore je ne peux pas aborder ce sujet sans parler de la fermeture de deux restaurants sur notre commune. Pour des raisons personnelles, les deux structures sont en vente. En lien avec le service tourisme de la communauté de communes, la municipalité essaie d’orienter ces transactions afin d’éviter un changement de destination de ces établissements. La demande de restauration est très importante sur notre secteur et va de pair avec le développement touristique que nous voulons insuffler autour du lac et du massif forestier. Nous n’avons pas de pouvoir décisionnaire sur ces commercialisations, mais nous allons essayer de faire le maximum pour que les bonnes décisions soient prises.

    Outre les bâtiments, d’importants travaux ont été réalisés et d’autres sont en cours. La voirie et sa sécurisation ont été une priorité cette année : la réfection de la route du Lac, l’aménagement de chicanes et la création d’une voie piétonne font partie de ces nouvelles réalisations. Maintenant nous nous orientons vers la consolidation des remparts, en effet par endroit la détérioration du mur est si importante qu’elle met en péril la structure, voire l’effondrement sur la face du coteau. Des devis de restauration sont engagés ainsi que des demandes de subventions. La tâche est lourde et le coût également, mais il est de notre devoir de se mobiliser autour de ce patrimoine attaché à Mervent depuis des siècles. Enfin nous réfléchissons à l’accessibilité du bâtiment de la mairie ; après quelques travaux, le niveau comprenant secrétariat, bureau de poste et salle du conseil est aux normes. Il nous faut dorénavant étudier l’accès à l’étage pour les personnes à mobilité réduite, certainement par la mise en place d’un ascenseur, mais surtout la réorganisation de la salle des fêtes de la mairie car actuellement, l’accès cuisine comprend un escalier, les portes d’entrées sont trop étroites avec des seuils, la sortie de secours n’est plus conforme etc.…

    Comme vous pouvez le constater, il y a du pain sur la planche et il faut y rajouter toutes les autres interventions sur l’ensemble de la commune, comme actuellement l’effacement des réseaux aériens dans le centre des Ouillères, ainsi que notre fonctionnement quotidien.

    Dans ce bulletin vous trouverez plus en détail le travail des différentes commissions, que je remercie pour leurs implications dans chacun des dossiers à traiter.

    L’année qui s’annonce, va nous engager pour un nouveau quinquennat dans le cadre des élections présidentielles. Déjà plusieurs candidats sont en lice, mais c’est à nous, citoyens, avec notre pouvoir et devoir, de voter et choisir celle ou celui qui demain nous gouvernera. Notre choix ne doit pas se faire sous l’influence des médias ou des réseaux sociaux, mais en notre âme et conscience avec des propositions réalistes et surtout réalisables. La parole vaut l’homme, les promesses, si elles ne sont pas tenues restent des promesses.

    Une fois de plus, le contexte sanitaire actuel remet en question toutes les manifestations prévues en cette fin d’année, au grand damne des professionnels de la restauration des associations et de la municipalité. Mais la prudence reste de mise, surtout à l’intérieur des bâtiments et des espaces confinés. Nous ne pouvons qu’appliquer les mesures et la réglementation en vigueur. De ce fait, je ne sais pas si nous pourrons nous retrouver en ce début d’année 2022 à l’occasion des vœux du maire, nous ne manquerons pas de vous en informer en temps voulu.

    Il ne me reste plus, malgré tout, qu’à vous souhaiter de très bonnes fêtes de fin d’année, entourés de vos proches. Bon courage à toutes et à tous.

              Bonne et heureuse année                Restons optimistes pour 2022  

maire-mervent-joel-bobineau
Joël BOBINEAU