Mairie de Mervent

L'église Saint-Médard et la grotte du Père Montfort

Eglise Saint Médard à Mervent en Vendée

L'église de Mervent

Placée sous le vocable de Saint-Médard, elle fut donnée à l’abbaye de Maillezais en vertu du même acte de donations qui fonda l’église de vouvant (1011 – 1018). Elle fut reconstruite au XVème siècle.

Sa façade percée d’une porte cintrée en accolade accompagnée de pinacles regarde l’ancien cimetière. Au dessus de la porte, on remarque quatre écussons dont l’un semble être celui de Partenay-l’Archevêque.

Le 2 Août 1589, Abraham Thibaud, prêtre de Fontenay, fonda dans l’église de Mervent une chapelle en l’honneur de Saint-Joseph. Le passé n’a pas non plus épargné “l’Eglise Saint-Médard”, dont les fondations dateraient de 900 (explications et historique à l’intérieur de l’Eglise).

Eglise Saint Médard à Mervent en Vendée

La grotte du Père Montfort

Missionnaire apostolique, le Père Louis Marie Grignon de Montfort a conduit des missions dans l’ouest de la France au lendemain des guerres de Religion (reconstruction des églises, renouveau du Christianisme).

En 1715, le prêtre décida de se retirer dans cette grotte pour y méditer, certains le vénéraient, d’autres le détestaient pour sa moralité et son influence. Sa vie d’ermite dure peu car il est chassé après avoir abattu des arbres de la forêt royale sans autorisation. Son dernier pèlerinage le conduisit à St-Laurent sur Sèvre où il est décédé le 17 avril 1716. Le pape Pie XII a déclaré « Saint » en 1947 le Père de Monfort.

A sa mort, la grotte du Père de Monfort devient un lieu de pèlerinage populaire avec une évolution des aménagements religieux (chapelle, calvaire…) et la naissance d’une structure touristique.

Depuis sa mort, la Grotte du Père Montfort est un lieu de pélérinage très fréquenté. La foule des fidèles a fait évoluer ce lieu “Pierre Brune” en un espace touristique, à l’origine de la renommée de Mervent.

Retour haut de page