J'ai rédigé ce mot le 16 novembre, au rythme où va l'information autour de la pandémie, il se peut que certains de mes propos ne soient plus d'actualité.

    J'espère, tout d'abord que vous allez bien. Nous venons de traverser une année quelque peu particulière durant la quelle la Covid 19 a fait son apparition. Qui aurait pu imaginer, il y a un an, les épreuves que nous allions vivre en 2020. Fort heureusement, pas toujours dramatiques pour la plupart d'entre nous, mais souvent lourdes de conséquences.

    Ma première pensée va aux familles endeuillées par cette maladie, ainsi qu'à toutes les personnes en soin intensif, ou hospitalisées. Je leur souhaite beaucoup de courage. Actuellement, devant une telle situation, notre seule arme est d'appliquer le protocole en vigueur : port du masque, les distanciations, limiter nos déplacements au strict nécessaire etc... Restons prudents pour nous mais aussi pour les autres. Comme beaucoup, je pense que nous n'en avons pas encore terminé avec ce virus. Bien sûr un vaccin se profile à l'horizon, mais quelle sera son efficacité ? Son acceptation par la population ? Il n'est pas exclu non plus que nous vivions d'autres confinements ou pseudo-confinements, en fonction du taux d'occupation et de la charge de travail dans les milieux hospitaliers. Là aussi, j'ai une pensée envers le dévouement et le courage des personnels quels qu'ils soient. Qu'ils reçoivent toute notre gratitude et nos remerciements.

    Ma seconde observation s'adresse aux artisans, aux commerçants et aux gérants de petites et moyennes entreprises, certains d'entre eux sont en train de vivre des semaines et des mois difficiles, je dirais même très difficiles. La fermeture contrainte de certains établissements, des chiffres d'affaires qui s'effondrent, sont autant de facteurs aggravants pour des situations déjà fragilisées. Les soutiens financiers promis par l'Etat, les départements et les communautés de communes, peinent parfois à arriver et ne compensent pas forcément le manque à gagner. De ce fait, les salariés de ces entreprises sont également impactés. Malgré le chômage partiel, il plane au-dessus d'eux une incertitude dans la reprise du travail et dans l'avenir de leurs emplois. La communauté de communes de Pays de Fontenay Vendée vient de mettre en place et en urgence, un plan de relance économique de plus de deux millions d'euros. Ces aides se présentent sous différentes formes : aides aux loyers, subventions complémentaires à un emprunt, mise en place d'un Market Place, afin de permettre à tous les commerces de s'inscrire sur une plate-forme et ainsi de proposer leurs produits en ligne. Un bon d'achat de vingt euros sera également offert aux 15 000 foyers de la communauté de communes à destination de ces commerces. Une aide de 150€ est également proposée pour l'achat d'un vélo électrique dans nos magasins de proximité etc. Pour plus de renseignements n'hésitez pas à prendre contact avec le service économique de la communauté de communes. 

    Quoi qu'il en soit, il nous faut faire face à cette pandémie, pour notre génération c'est une première, mais en regardant un peu l'histoire, même pas si lointaine, nos aïeux ont connu des situations similaires et même beaucoup plus tragiques. Des guerres, des épidémies, quand la nourriture et les médicaments manquaient, quand les villes étaient dévastées et les habitations détruites, etc. Fort heureusement nous n'en sommes pas là et en respectant les bonnes mesures, en faisant confiance aux professionnels de santé, en étant solidaires des plus impactés, tous ensemble, nous franchirons cette mauvaise période.

    Le fonctionnement et les finances de notre commune sont bien sûr impactés par tous ces événements, mais par solidarité envers les artisans et les entreprises, nous maintenons nos projets et investissements. Ils ont besoin de nous comme nous, nous avons besoin d'eux.
    - Nous avons donc engagé nos travaux de voirie comme les années précédentes.
   - La viabilisation des terrains (Village du Moulin) va commencer en Janvier, quelques lots son réservés et les ventes pourront être effectives à partir du mois de Juin.
   - Les appels d'offres sont lancés auprès des entreprises pour la construction et la rénovation des commerces et cabinet médical en centre bourg.
    Notre objectif est de maintenir tous nos travaux d'aménagement et d'embellissement de notre commune. 

    Les associations ont dû également s'adapter, en reportant ou en annulant leurs manifestations. Avec un peu de patience, j'espère qu'elles retrouveront vite le fil de leurs activités. Bon courage à tous les bénévoles.

    Notre vie sociale et professionnelle est obligatoirement touchée par l'actualité, cette pandémie avec ces milliers de morts, les attentats terroristes de ces dernières semaines, la situation précaire de certains, nous rappellent la dure réalité de la vie. Seuls nos comportements, le refus de certaines idéologies, les choix et les orientations que nous prendront seront les fondations des prochaines décennies. A nous de nous adapter et de prendre le bon chemin pour notre avenir et celui de nos enfants.

    Je souhaite de tout cœur que ces fêtes de fin d'année soient les plus sereines possible avec votre famille et vos amis.
    

BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2021

                                       Joël BOBINEAU

 

Joël BOBINEAU

 

recherche sur le site

bg_recherche

recherche_bg

bg left effect

bg left effect


propulsé par E-majine